LE MAROC

Aller au contenu | Aller au menu | Aller à la recherche

mercredi 16 mai 2012

Le Maroc 2012.

Le projet

Un périple de 6 semaines sur le sol marocain ou nous pensons parcourir environ 4000km.

  • Départ de Montpellier prévu le 30 avril.
  • Traversée de l'Espagne pour embarquer à Algeciras sur 2 jours (voir 3 jours si on fait une étape à Madrid).
  • Embarquement à Algeciras pour Ceuta (enclave Espagnole sur le sol Africain) le 3 ou 4 mai.

Les grandes étapes définies sur les conseils d'Amélie et de ses amis guides de Marrakech, Mohamed et Saïd :

Chefchaouen, Fes, Marrakech, Ourzazate,Vallée du Drâa, Zagora, Merzouga (Ar-Rachidia), Gorges du Todra, Gorges du Dardès (Boumalne Dadès), Âit-Benhaddou, Âit-Benhaddou, Tafraoute, Tiznit, Essaouira, Safi, Rabat.

  • Retour à Algeciras vers le 16 juin .

maroc1.jpg

Palavas -> Algeciras

Mardi 1 mai (0km au compteur)

Avec un jour de retard, nous quittons le camping de Palavas les flots par un beau soleil, direction l'Espagne. Nous longeons la route des vignobles de l'Aude et des Pyrénées (Fitou, Corbières, Rivesaltes, Banyuls,...).

En fin d'après midi, nous entrons en Espagne par le PERTHUS et vers 19h, nous nous arrêtons sur une aire de service située à 90 km avant LERIDA (LLEIDA) afin d’y passer la nuit.

Avec l'accord du propriétaire, nous nous installons pour la nuit sur le parking du bar restaurant ouvert 24h/24.

Bilan:
1 ère étape de 457 km.

Mercredi 2 mai (457 km au compteur)

La nuit est agitée par le passage incessant des camions

7h30, nous poursuivons notre route. Beau temps mais un peu frais. De beaux paysages, vallonnés et verts, défilent devant nous jusqu'à LERIDA où le paysage devient plus aride.


La route de BARCELONE à LERIDA est en travaux pour le passage en 2*2 voies.

Vers midi, nous nous arrêtons pour déjeuner à une centaine de kilomètres de MADRID. Après une petite sieste pour le conducteur, nous reprenons la route en direction l'Andalousie. Changement de paysages, les oliviers à flanc de collines et à perte de vue déferlent tout au long de la route. Puis la Sierra Névada se dresse devant nous. Paysage magnifique.

22h, nous nous arrêtons sur une aire de service à MALAGA. Il nous reste environ 120 km pour arriver ALGECIRAS.

Bilan:
''Etape de 1100 km, un peu longue mais une route en 2*2 voies tout le long.
Distance totale parcourue : 1557km.''

Algeciras -> Fes

Jeudi 3 mai

7h30, réveil. Nous poursuivons notre route sous un beau ciel bleu.

Nous arrivons à ALGECIRAS à 10h30. Nous prenons nos billets pour le ferry à l'agence GUTTIEREZ (180 € l'aller et le retour). L'agence nous offre un cake au chocolat et une bouteille d' Asturia (cidre de la région Andalousie).

Quelques courses au magasin Carrefour situé juste à côté puis nous nous rendons à l'embarcadère. Après une 1/2 heure d'attente, nous voila sur le ferry. Très peu de monde à embarquer.

A 15h, nous débarquons à CEUTA sous la pluie.

La douane espagnole se passe aisément. Par contre côté marocain, c'est un peu la pagaille. On ne sait pas qui fait quoi ? Nous sommes accostés par des hommes en uniformes, en blouses bleues ou sans tenue spécifique. Isabelle est invitée à descendre avec les papiers. Quant à moi, on m'envoie stationner plus loin. Le passage prendra une bonne heure.

Arrivés à Tétouan, nous nous rendons au magasin Marjane (équivalant de nos magasins Carrefour ou Auchan). Là, nous retirons de l'argent marocain et nous achetons une puce téléphonique (qui nous permet des communications peu couteuses au Maroc).

La pluie s'est arrêtée, nous nous installons dans le camping "Alboustane " à Martil situé à 8 km de Tétouan.

Le cake offert par l'agence Guttierez est délicieux. Nous sommes en train de le savourer en tapant ces lignes.

Bilan : Etape : 209 km . Distance parcourue pour arriver à notre première étape au Maroc : 1766 km.

Vendredi 4 mai

MARTIL -> CHEFCHAOUEN

Réveil à 8h30, le camping très calme, nous a permis de bien récupérer. Un peu de fraîcheur mais le soleil est présent

Après avoir réglé le camping 100 Dh (à peine 10 €, électricité comprise et douche chaude), nous partons en direction de CHEFCHAOUEN, notre prochaine étape. Nous repassons devant le magasin Marjane et nous en profitons pour faire le plein de gasoil (le litre 7 Dh, à peine 0,70€ le litre).

Nous sommes surpris par le nombre impressionnant de contrôles de police sur la route.
pays2421.JPG

Vers 15h, nous arrivons à CHEFCHAOUEN, un village à flanc de coteaux. Nous stationnons dans un petit parking très encombré. Achat d’une clé 3G (199 Dh pour un mois de connexion illimitée sur internet) et nous partons flâner dans les ruelles pittoresques aux maisons blanches et bleues.

Nous passons par la place Uta el Hamam, endroit sympathique pour se poser et prendre un thé. En arpentant ces magnifiques ruelles, nous finissons par nous perdre. Une petite fille nous ramène sur la place Uta el Hamam (quelques bonbons pour la remercier). Au passage, nous en profitons pour visiter le musée de la Kasbah (10 Dh/p).

18h30. Après avoir réglé le parking 10 Dh (à peine 1€) , nous nous rendons au camping LAZILAN (bien indiqué à partir du village) situé sur les hauteurs de CHEFCHAOUEN.
quelques camping-cars qui terminent leur périple au Maroc, sont déjà installés.

Bilan : Journée ensoleillée (17° le matin et 22° l’après midi). Visite : de Chefchaouen et du musée de la Kasbah. Etape de 96 km. Total parcouru au Maroc : 132 km.

Samedi 5 mai

CHEFCHAOUEN -> OUAZZANE -> FES

Deuxième nuit calme. Il a plu une bonne partie de la nuit.

Après avoir réparé une fuite à la sortie des eaux usées du fourgon, nous réglons le camping, toujours 100 Dh (électricité mais douche froide).

Dans la matinée, nous prenons la direction d’OUAZZANE où nous avons rendez vous avec Saïd, un oncle de Mohamed notre guide conseil de Marrakech.

Sur la route, nous prenons un auto-stoppeur Marocain qui se rend dans un village situé à une dizaine de kilomètres. Nous le déposons devant une station essence et nous en profitons pour faire laver le fourgon (25Dh arrondi à 30Dh vu l’état du fourgon).

Le soleil commence à faire son apparition. Il fait 20°C.

Vers midi, nous contactons le tonton Saïd et après avoir fait connaissance, nous partons visiter la Médina. Cette ville, peu connue des touristes, mérite un arrêt. Nous découvrons différents métiers artisanaux : forgerons, tisseurs, couturiers, cordonniers, joailliers, …Nous prenons quelques photos. Certains refusent d’autres acceptent. Nous leurs promettons de leurs envoyer des photos.

IMG_2497.JPG
A 16h. Nous quittons Saïd après avoir fait la connaissance de sa femme Fatima. Nous reprenons la route en direction de FES. Toujours autant de contrôles de police sur la route.

Vers 18h30, nous arrivons à FES. Nous trouvons difficilement le camping ‘Le diamant vert’. I' avantage, c’est de ne pas avoir la barrière de la langue pour demander son chemin.

Le camping se trouve un peu à l’écart de la ville. Un bus passe devant toutes les heures. Trois camping-cars, sur le retour, sont déjà là. Il semble que nous sommes les seuls à descendre vers le sud. (100 Dh la nuit)

Le soir, impossible de nous connecter à internet avec la clé 3G.

Bilan :
Soleil toute la journée mais on supporte un petit pull. Visite de la Médina où l’artisanat est encore rudimentaire. Etape de 236km. Distance parcourue au Maroc 368 km.

Fes -> Azrou

Dimanche 6 mai :

VISITE DE FES

8h, le réveil.

Il a plu une bonne partie de la nuit. Mais le soleil fait son apparition. L’odeur des orangers et du jasmin nous parfume, très agréable. L’eau des douches est chaude.

Vers 10h, nous partons pour visiter la médina de Fès.
Avant de quitter le camping, nous entendons de la musique provenant de la piscine. Nous nous y dirigeons et nous découvrons un endroit de baignade très bien aménagé (toboggans, piscine, cours d’eau avec des pédalos en forme de cygne, …). L’endroit est rempli de monde. Nous apprenons que chaque année à cet endroit, un français habitant le Maroc organise la fête des enfants.

IMG_2541.JPG

En nous rendant à l’arrêt du bus, nous faisons la connaissance d’un marocain. Après avoir sympathisé, il nous propose de nous emmener en voiture à la station de taxi. C'est le meilleur moyen pour se rendre dans le centre de la Médina. Le prix du taxi est de 12Dh.

Arrivés sur place, nous contactons Mohamed. La veille, il nous a proposé de demander à son beau frère, habitant Fès, de nous servir de guide. Celui-ci n'étant pas disponible, nous décidons de nous débrouiller tout seul.

La visite sera éprouvante et fatigante. Sollicités sans arrêt. Dès que nous demandons un renseignement, nous nous retrouvons à traverser des magasins sur plusieurs étages pour aboutir sur des terrasses où soit disant, la vue est la meilleure !!! Nous nous promettons, pour les prochaines visites des grandes villes, de prendre un guide.

IMG_2557.JPG
Le traitement des peaux pour obtenir les différents cuirs.

IMG_2565.JPG Medersa Saffarine.

Au retour, nous cherchons un taxi. Et là, c’est la valse des prix : 20 à 70 Dh. (à l’aller nous avons payé 12Dh.). Nous décidons de faire une pose et nous nous installons à une terrasse pour savourer un excellent thé marocain. Puis nous repartons à la charge. A la première tentative, nous trouvons un taxi qui facture d'après son compteur et non au forfait. Ensuite, nous prenons le bus car les taxis (appelés « petit taxi ») n’ont pas le droit de sortir de la ville.

De retour au camping, nous étudions le guide du routard pour terminer la visite de la médina de Fès.
Nous n'arrivons pas à nous connecter sur internet avec notre clé 3G..

Bilan : Journée éprouvante et fatigante. Soleil mais toujours un vent frais. Vues sur la tannerie Chouara à partir de différentes terrasses et visite Medersa Saffarine. Errance dans la Medina suite aux mauvaises indications.

Lundi 7 mai :

FES -> IFRANE -> AZROU

Nous quittons le camping dans la matinée après avoir pris une douche...froide. Arrivés aux abords de la Médina, nous prenons la grande porte sur la gauche.


Nous stationnons sur un grand parking le long des remparts.

Le circuit : Visite du musée Dar Bartha, nous empruntons la rue qui mène au musée Médersa Bou-Inania, puis la rue Talaa Sghira jusqu’au musée Foundoul Nejjarine (Les tanneries sont juste à côté) et nous revenons par la rue Talâa Kbira.

darbartha.JPG

Visite plus agréable que la veille.

Nous modifions notre itinéraire pour faire la connaissance de Mohamed que nous avons tous les jours au téléphone sans jamais l'avoir vu.
A 16h, au lieu de prendre la direction de MIDELT, nous prenons celle de MARRAKECH.

Après avoir passé 4 contrôles de police sur une soixantaine de kilomètres, nous sommes arrêtés au 5ème à l’entrée d’IFRANE. Le policier nous explique que nous venons de griller un stop! Vu l’étonnement de notre part, le policier se montre clément et nous souhaite très gentiment la bienvenue au Maroc.

Nous remarquons que le panneau stop marqué en marocain est placé 50 mètres avant et sans marquage au sol. Méfiance pour la suite!!!

IFRANE est une jolie ville composée de pavillons à la française.


et d’espaces verts très bien entretenus


Après avoir tourné en rond sans trouver où stationner, nous décidons de continuer notre route.

5 km avant AZROU, nous faisons étape au camping "Amazigh" (50 Dh la nuit).


Bilan : Visite des musées Dar Bartha, Médersa Bou-inania et Foundoul Nejjarine (pour 2 personnes : 80Dh, à peine 8 €). Etape de 104 km. Parcouru au Maroc :472 km. Belle journée ensoleillé avec une température de 24°C .

Azrou -> Marrakech

Mardi 8 mai :

AZROU -> AIN-LEUH -> cascade KHEDOUD -> THIGHASSALINE

Le matin en quittant le camping, nous prenons en stop 2 marocaines qui se rendent au souk d'AZROU.

Il commence à faire chaud. Ballade dans AZROU. Nous en profitons pour passer dans une agence 'Maroc Télécom' pour tester notre clé Internet. La personne habilitée est absente et sera de retour vers 15H. Nous en profitons pour manger notre première tajine (Tajine au poulet, 13 € pour 2 personnes).


Il est 13h.Pour la clé Internet, nous verrons dans une autre ville. Nous prenons une petite route qui nous mène à travers une forêt de cèdres..


Dans une clairière, nous apercevons des singes qui prennent la fuite à notre approche.


Nous prenons un vieux monsieur en stop, puis un autre plus loin. Ils se rendent dans un village à une dizaine de kilomètres. Ils veulent tous les deux nous offrir le café. Nous déclinons gentiment leurs invitations.

Nous passons par AIN-LEUH et nous nous arrêtons aux sources de L'OUM-ER-RBIA

IMG_2643.JPG

où nous prenons le thé.

IMG_2651.JPG

La cascade KHEDOUD
IMG_2646.JPG

En repartant, nous traversons une ville où nous trouvons une agence 'Telecom Maroc'. Au final, deux paramètres à modifier sur le logiciel d'installation de la clé.

Le temps passe et il est plus de 19h30. Il nous faut trouver un endroit ou dormir. Ce sera sur le parking de l'Hôtel " Transatlas " à 15 km après THIGHASSALINE. (50 Dh, pour la nuit avec les sanitaires dans l’hôtel). Placé au bord de la nationale, la nuit est un peu moins calme qu’en camping mais acceptable.

Bilan :
Notre premier tajine.
Très belle journée. 28° dans le fourgon à 20h.
Ballade dans la forêt de cèdres et au bord de l'eau.
Etape de 161km. Parcouru au Maroc : 633km.

Mercredi 9 mai :

THIGHASSALINE -> ALN-ASSERDOUN -> AFOURER -> cascades d’OUZOUD.

Au réveil à 8h, il fait déjà 23°. 2 heures plus tard : 28°. En repartant, nous faisons une petite boucle dans la montagne et nous passons à EL-KSIBA. Puis nous revenons sur N8.

Appel de Mohamed qui nous conseille d’aller à AIN-ASSERDOUN à côté de BENI-MELLAL.

ALN-ASSERDOUN, un petit coin de paradis où l'on peut s’asseoir à l'ombre des platanes, au bruit des petites cascades et en admirant les parterres de roses. Un régal dans ce coin montagneux où le thermomètre continu de grimper.


IMG_2673.JPG

Nous continuons sur la N8 et nous bifurquons en direction d’AFOURER. Nous nous arrêtons pour prendre 2 jeunes en stop et nous nous retrouvons avec 4 jeunes dans le fourgon. Nous les déposerons à AFOURER. Plus tard, nous constaterons la disparition de notre stock de bonbons et notre clé 3G (internet)

Le paysage est sympa.

Nous arrivons aux cascades d’OUZOUD et vu l’heure, nous nous installons au camping " Zébra ". Camping super cool tenu par des Danois (70 Dh pour la nuit).

Bilan :
Journée chaude.
Un bon moment de détente dans le parc Aln-Asserdoun.
Plus de clé 3G.
Etape de 228 km. Parcouru au Maroc 861km.

Jeudi 10 mai :

OUZOUD -> MARRAKECH

9h30, Il fait déjà 25°. Nous visitons les cascades d’OUZOUD. Très beau site.



Après avoir mangé "Au resto des amis", très bon restaurant conseillé par Mohamed (crudité, brochettes frites, oranges, thé et bouteille d’eau pour 130 Dh), nous reprenons la route pour MARRAKECH. Il fait 40°C.

Arrivé à Marrakech, nous allons directement au magasin Marjane faire quelques courses et racheter une clé 3G.

Nous faisons enfin la connaissance de Mohamed que nous avons régulièrement au téléphone depuis notre arrivée au Maroc. Il nous invite aussitôt chez lui. Saïd qui rentre d'un circuit touristique en tant que guide, nous rejoint.

Nous sortons les cartes et le bloc note. Mohamed et Saïd nous conseillent pour nos prochaines étapes avec des contacts sur place. Ils nous guiderons pendant toute la durée de notre séjour au Maroc. Un grand merci à eux.

Le soir, nous mangeons dans un café-resto local. Saïd ne peut pas venir avec nous. (Très bon, 108 Dh pour les 3 repas). Très bonne soirée en compagnie de Mohamed.

Nous passons la nuit dans le quartier de Mohamed.

Bilan :
visite des cascades d'Ouzoud.
Connaissance de Mohamed et Saïd.
Etape : 180 km. Parcouru au Maroc : 1041km.

Marrakech -> Ouarzazate

Vendredi 11 mai :

La chaleur et les bruits incessants de la rue nous empêchent de passer une bonne nuit. Nous partons à pied pour une ballade dans MARRAKECH. Il commence à faire très chaud, environ 35°.

Nous traversons le parc de La Ménara.


Nous essayons de trouver de l’ombre.

Mohamed nous rejoint à la porte de La Koutoubia le temps de prendre un café et nous donner toutes les infos pour une visite du quartier.


Nous commençons par la visite du Palais El Badi en pleine rénovation.

IMG_2818.JPG

Nous voyons beaucoup de cigognes.
IMG_2816.JPG

Une pose pour se désaltérer et se restaurer. Ensuite, nous partons pour la visite du palais de la Bahia. Un régal par sa beauté et la fraicheur qui règne aussi bien à l’intérieur que dans le patio. Nous y faisons une bonne pose.


IMG_2827.JPG

Nous passons par la place ‘Jemaa el Fna’ pour rentrer. Celle-ci semble encore déserte, il n’est que 15h.

IMG_0869.jpg

De retour chez Mohamed, il nous entraîne chez son coiffeur. Il m’offre à moi, Gérard, une coupe au ciseau et pour lui, la tondeuse.

A 18h, nous quittons Mohamed pour nous rendre au camping ‘Le relais’ à 8km de Marrakech (110 Dh la nuit). Un éden sous cette chaleur : piscine et chaise longue à l’ombre sous les arbres. La soirée se terminera par un petit resto au bord de la piscine.

IMG_0873.jpg

Bilan : Notre première journée ou nous avons très chaud : + 40°C l'après midi.
Visite du palais El Badi et du palais Bahia (Le prix d’une entrée dans un site touristique varie entre 10 et 20 Dh).
Ballade dans le parc de la Ménara , un peu à l'abandon.
Etape 12km. Parcouru au Maroc : 1053km.

Samedi 12 mai : .

MARRAKECH → TELOUET → AIT BENHADOU

Vers 10h, nous quittons MARRAKECH en direction de OUARZAZATE et déjà 30°.

Nous passons au col de TITCHAT (1800m. d’altitude) en espérant qu’il fasse plus frais. Déception, toujours aussi chaud. Nous apprécions la climatisation dans le fourgon. Nous parcourons de beaux paysages très diversifiés


L’après midi, nous visitons la Kasba de TELOUET.



Nous continuons notre route très sinueuse et parfois étroite mais toujours aussi superbe.

Nous faisons étape à AIT BENHADOU dans un petit camping à côté du restaurant « l’oasis d’or » (70 Dh la nuit). Quatre camping-caristes sont déjà installés et tapent l’apéro. Ils doivent être sur le retour car ils ont tous des grands tapis attachés sur leur porte-vélo.


Bilan :
Visite de la Kasba de Telouet.
Etape de 197km. Parcouru au Maroc 1250km.

Dimanche 13 mai :

AIT BENHADOU → OUARZAZATE

Avant de partir, nous visitons le vieux village d’AIT BENHADOU. Il fait déjà plus de 30°. Nous ne regrettons pas cette ballade dans les petites rues très pittoresques. Ces lieux ont servi de décor pour de nombreux films (Laurence d’Arabie, le diamant du Nil, …).



Arrivés à Ouarzazate, nous nous installons au camping « La palmeraie » (70 Dh la nuit ). A part nous, il n’y a que des 4*4 avec bivouac sur la galerie.


Accueil sympathique du gérant et du propriétaire (un suisse amoureux du Maroc en 4*4).

Bilan :
Visite du vieux village Benhadou.
Etape de 48km. Parcouru au Maroc 1298km

Ourzazate -> Zagora

Lundi 14 mai

Nous passons la journée dans ce camping où nous nous sentons bien. Ce qui donne l’occasion à Isabelle de faire sa première lessive depuis notre départ (20 Dh pour la machine à laver).

Le bloc sanitaire.

Tentes berbères aménagées pour les touristes. IMG_1116.jpg

Dans l’après midi, nous sentons le plastique chaud dans le fourgon. Mauvaise surprise en ouvrant le frigo, le beurre a fondu. Nous mettons le thermomètre à l’intérieur : 28°. Branché sur le 220v, nous passons le frigo sur le gaz et 2h plus tard la température à l’intérieur commence à baisser. Au moins sur le gaz, il fonctionne. Nous sommes en partie rassurés. Reste à voir le fonctionnement sur la batterie.

Saïd étant de passage à Ouarzazate avec des touristes, nous le retrouvons le soir pour prendre un verre.

Bilan : Journée repos.
Inquiétude pour le frigo.
Nous atteignons 45° l’après midi.

Mardi 15 mai

OUARZAZATE → ZAGORA

Nous passons d'abord dans une région assez aride.

IMG_1123.jpg


Arrêt vers 13h30 à l’ombre d’un palmier pour déjeuner. Le thermomètre indique 43°.

L'après midi, nous traversons la vallée du Draa et le paysage change nous offrant de magnifiques tableaux de palmiers, dattiers et lauriers roses au bord de l’eau.



Nous faisons étape au camping « L’oasis des palmiers ». Nous apprécions l’excellent accueil de la part du gérant du camping qui nous déploie un tapis devant le fourgon et nous offre le thé.


C’est le premier camping qui semble complet. Beaucoup de Hollandais en caravane.

Le frigo semble fonctionner sur le 12v mais la température à l’intérieur est toujours supérieure à 20°.

Le soir, nous commandons au camping 2 salades composées (tomates, poivrons, oignons, concombre,…) avec frittes et une bouteille d’eau très fraiche. Le tout pour 50Dh.

Bilan : Nous consommons beaucoup d’eau !!!
Etape de 170km. Parcouru au Maroc 1468 km.
Prix du camping : 60 Dh la nuit.

Mercredi 16 mai

ZAGORA → TAMEGROUT → DUNES TIFNOU → ZAGORA

Après avoir peu dormi car trop chaud. A 9h, le thermomètre indique déjà 31°.

Nous partons à TAMEGROUT où nous sommes attendus par un guide, ami de Saïd. Nous visitons la bibliothèque qui regorge de très vieux livres Islamiques.


Puis nous visitons le vieux village où les rues forment des tunnels qui s’entrecroisent.

IMG_2890.JPG

Eclairage public où les marocains réalisent des branchements sauvages . IMG_2889.JPG

Nous poursuivons notre route sur environ 5km pour arriver aux dunes de TIFNOU.


IMG_2904.JPG

De retour au camping en début d’après midi, une douche froide est très appréciée.

Bilan : Visite de Tamegroupe
Ballade de 78km. Parcouru au Maroc 1546km
Toujours très chaud.

Zagora ->Merzouga->Tineghir

Jeudi 17 mai

ZAGORA → TAZZARINE

Nous décidons de faire des petites étapes en roulant le matin et se poser dans un camping l’après midi tant que nous aurons cette chaleur. Retour sur quelques kilomètres dans la vallée du Draa.

IMG_2968.JPG

Puis nous bifurquons à droite vers TAZZARINE.

IMG_2966.JPG

Nous partons faire étape à TAZZARINE. Nous repérons le camping « Amastou » car il se trouve dans une palmeraie avec piscine. Déception à l’arrivée, peu d’ombre pour le fourgon et la piscine est vide. Nous sommes seuls et du coup, les sanitaires sont laissés à l’abandon.( 70 Dh la nuit) .

Le point positif est l’aménagement ombragé pour manger.
IMG_3048-001.JPG

Le camping doit être agréable en pleine saison.

Bilan :
Journée toujours aussi chaude.
Etape de 150km. Parcouru au Maroc 1696 km.

Vendredi 18 mai

TAZZARINE → ERFOUD

A cause d’une invasion de mouches, nous abrégeons notre déjeuner et la toilette est rapide. 8h nous partons pour ERFOUD notre prochaine étape.




A l’entrée d’ERFOUD, nous visitons le musée de fossiles « Tamiri »

Marocain ponçant une pierre pour faire apparaitre l'élément fossilisé.


Un petit tour au marché et nous nous rendons au camping international « Le Tifina » (120 Dh la nuit). A part 2 couples en toile de tente, nous sommes les seuls dans ce camping. Les sanitaires sont propres et bien aménagés.

L’après midi, la piscine est très appréciée par cette chaleur.


Vers 17h, des rafales de vent soulevant le sable font leur apparition. Ce qui fait baisser légèrement la température à 38°.

Bilan :
Etape de 183km. Parcouru au Maroc 1879 km
Visite musée de fossiles « Tamiri »

Samedi 19 mai

ERFOUD → MERZOUGA →RISSANI → TINEGHIR

En allant régler le camping, le gérant nous montre le ciel en direction de MERZOUGA et nous prédit une tempête de sable pour le début d’après midi.
Nous partons sans tarder. Environ 50km nous séparent de MERZOUGA. Il est 9h30 et le thermomètre indique 33°.


A l'entrée de MERZOUGA, des travaux. Contrôle de police, un jeune policier nous arrête et avec un grand sourire, nous signale que nous venons de griller un stop. Nous n’avons pas vu ce stop trop occupé à éviter les jeunes se rendant en vélos au collège et les trous dans la chaussée. Après avoir échangé quelques amabilités sur notre périple, le policier nous souhaite la bienvenue au Maroc et nous laisse repartir sans nous mettre une amende pour l’infraction. Nous remercions l'indulgence des policiers.

Nous terminons notre ballade sur les dunes que déjà le vent commence à se lever.


Il y a même des garages pour mobylettes (blague).

1-IMG_3065.JPG

Sur le retour, nous nous arrêtons à RISSANI. Ballade dans le souk.


Puis, nous contactons Idriss, un ami de Saïd, pour la visite du jardin Mausolée.

1-IMG_3072.JPG

Idriss nous invite dans son magasin « Tafilalet » pour le thé et manger une pizza Berbère.

1-IMG_3074.JPG

Le magasin, une vraie caverne d’Ali baba avec de très belles choses.

Nous prenons une petite route touristique derrière le magasin pour rejoindre ERFOUD. Beau circuit. Des parcelles de blé entre les palmiers.


Le gérant du camping ne s’est pas trompé. Le vent devient de plus en plus fort, le sable commence à recouvrir la route. Nous fuyons en direction de TINEGHIR.


A des moments, nous ne voyons plus la route. Nous avons l'impression de conduire dans le brouillard. Nous roulerons dans ces conditions pendant presque 2 heures.


A TINEGHIR, nous faisons étape au camping « Ourti ». Ce n’est toujours pas la foule dans les campings ( 75Dh. la nuit). Un seul camping-car est installé.


Le vent souffle toujours autant mais sans le sable. La température a chutée à 28°.

Bilan :
On apprécie les 10° de moins en soirée.
Etape : 279km. Parcouru au Maroc 2158km

Tineghir ->Ouarzazate

Dimanche 20 mai :

TINEGHIR → Gorges du TODRA → TAMTATTOUCHTE

Nous faisons un petit tour du marché situé à côté du camping.


Le boucher.

Et nous nous engageons dans les GORGES du TODRA.

1-IMG_3082.JPG


1-IMG_3105.JPG

Les femmes lavant le linge dans la rivière.


La beauté du paysage nous impose d’incessants arrêts dédiés à la photo. Nous arrivons à l’endroit le plus pittoresque des gorges. Un monde fou nous empêche de s’arrêter. Vu la chaleur, les marocains sont venus se rafraîchir. Nous réglons un droit de passage de 50Dh.

Nous continuons notre route jusqu’à TAMTATTOUCHTE pour nous installer au camping « Tafouyt » (50 Dh la nuit). Accueil chaleureux d’Abdoul, le frère du propriétaire. Nous aurons à faire qu’à lui pendant notre séjour. Nous sommes encore seuls dans ce camping. Les autres campings sont déserts.


Abdoul nous offre le thé de bienvenue avec gaufrettes et cacahouètes. Nous lui commandons un couscous berbère pour le soir.

L’après midi, nous apprécions les 27° et nous en profitons pour faire une petite ballade.


Au coucher du soleil, les nuages prennent les couleurs du sol. Magnifique.
1-IMG_3117.JPG

Vers 21h, nous mangeons dans le salon. Abdoul nous met le chauffage, la température est tombée à 19°. Le couscous est copieux mais la viande de mouton est un peu dure. Nous mettons ça sur la fin de saison. Nous avons du melon comme dessert (150Dh pour 2).


Abdoul nous propose de nous emmener à un mariage berbère. Nous enfilons nos polaires et nous le suivons à travers les ruelles et terrains vagues du village. Impressionnant, nous ne voyons pas où nous mettons les pieds mais Abdoul nous signale chaque obstacle. Un mariage berbère dure 3 jours. C’est le premier jour et ça se passe chez les parents de la mariée. Nous entrons dans une cour où le sol est recouvert de tapis. Nous nous asseyons à même le sol et des membres de la famille passent nous servir du thé. Plus tard, le couscous sera servi. Nous ne resterons pas trop tard car nous avons déjà un couscous dans le ventre et la position recroquevillée sur le sol n’est pas très confortable. Abdoul nous raccompagne car nous sommes incapables de retrouver notre chemin.

Bilan :
Découverte des gorges du Todra
Mariage berbère
Etape de 40km. Parcouru au Maroc 2198 km

Lundi 21 mai

TAMTATTOUCHTE → TINEGHIR → Gorges DADES

Dans la nuit, la température descend à 8°. Au levé, nous n’avons que 13° dans le fourgon. Mais la journée sera belle et ensoleillé avec 27° dans l’après midi.

Abdoul nous offre le thé avant de partir.

Nous nous arrêtons à TINEGHIR. Nous faisons un petit tour dans le souk et au marché (le même que la veille mais avec plus de stands). Très typique.

Beaucoup d’objets en plastique.

Nous entrons dans les gorges du Dadès. De part et d’autres des montagnes rouges parfois violacées créent un décor grandiose. Les villages se blottissent dans un creux verdoyant.


Nous atteignons les plateaux du Haut Atlas Central. A MSEMRIR, nous faisons demi-tour sur 20 km pour faire étape au camping « Berbère de la montagne ».


Charmant petit hôtel-camping, ombragé et au bord de l’eau. Et toujours tout seul comme campeur par contre 2 couples à l’hôtel. (Camping 75Dh la nuit)

                               Nous en profitons pour manger des spécialités berbères. Au menu, tajine poulet pour Gérard et une omelette berbère pour 155 Dh (Excellent.)

Bilan :
Des vues magnifiques dans les gorges et sur les plateaux.
Etape de 161km. Parcouru au Maroc 2359 km

Mardi 22 mai

Gorges DADES -> OURZAZATE

Au lever, le ciel est gris, quelques gouttes d'eau et le thermomètre est tombé à 20°.

Avant de sortir des gorges, nous croisons par hasard Saïd, en circuit avec des touristes Français. Ceux-ci sont un peu surpris de l'amitié qui nous lie avec leur guide.

1-IMG_3179.JPG

Nous repassons par BOULMANE DARDES et nous filons directement à OUARZAZATE. Un passage au super-marcher Dimitri et nous nous installons au même camping lors de notre précédent passage. Mais cette fois, nous sommes seuls. Des ouvriers sont entrain d élaguer les palmiers.


Nous passons tranquillement l'après midi au camping (27° le soir à 21h).

Bilan;
Etape de 161km. Parcouru au Maroc 2520 km

Ouarzazate → Tafraoute

Mercredi 23 mai

OUARZAZATE

Nous consacrons notre matinée à dépoussiérer le fourgon et principalement les baies. Ce qui n’est pas un luxe.

L’après midi, nous visitons la kasbah de TAOURIRT.

1-IMG_3216.JPG

Nous voulons flâner dans le vieux village situé à proximité mais vu l’insistance des guides (non officiels) et des commerçants, nous rebroussons chemin, ce n’est pas la première fois que cela se produit. Dommage !!!

1-IMG_3205.JPG

C’est peut être dû aux rares touristes en cette période de l’année.

Nous continuons par un petit tour dans le centre ville et nous en profitons pour acheter d’excellents gâteaux à base d’amandes dans une boulangerie-salon de thé.

Nous devions passer la soirée avec Saïd mais impossible de le contacter. Message vocal en arabe sur notre portable. Nous apprendrons plus tard qu’il y avait un problème réseau

Bilan :
Belle journée : 28° le matin, 35° l’après midi, 28°en soirée.
Le frigo n’arrive pas à faire des glaçons.

Jeudi 24 mai

OUARZAZATE -> FINT -> FOUM ZGUID.

Sur les conseils de Mohamed, nous allons voir l’oasis de FINT à 15km d’Ouarzazate. Les 8 derniers km sont marqués par une piste de plus en plus étroite.


Un important dos d’âne nous empêche d’entrer dans le village au grand dam des quelques personnes présentent qui voulaient nous servir de guide ou nous emmener dans un restaurant.


Un stationnement est possible près d’un chantier où des hommes travaillent. Mais un peu sceptique, nous préférons rebrousser chemin déçus de ne pas visiter ce village avec son oasis. A la sortie d’Ouarzazate, nous visitons des studios de cinéma (sans grand intérêt). A l’intérieur des bâtiments, quelques objets de décor dans la pénombre car l’éclairage est en panne !

1-IMG_3221.JPG

Pour la suite de la visite, nous devons prendre le fourgon pour nous rendre sur un décor réalisé en 8 mois. Il servira pendant 3 mois pour un seul film (la partie intéressante de la visite).

1-IMG_3231.JPG
1-IMG_3246.JPG

Plus loin, une médina sans aucun intérêt. (Cout de la visite 40 Dh par personne).

Nous prenons la route de Marrakech sur 20km avant de bifurquer à gauche en direction de TAZENAKHT. La route ressemble plus à une piste car des travaux sont en cours pour son élargissement.

Après TAZENAKHT, la route est meilleure et nous croisons peu de monde.



Nous faisons étape au camping Khaima Bark à FOUM-ZGUID. De nouveau seul dans le camping (50 Dh la nuit).

Bilan :
Visite des studios de cinéma.
20° au lever du soleil, 38° l’après midi pour redescendre à 27° en soirée.
Etape : 220km. Parcouru au Maroc: 2740 km.

Vendredi 25 mai

FOUM ZGUID -> TATA -> IGHERM -> TAFRAOUTE

A 9h, nous partons à la recherche du propriétaire du camping pour le payer. Au bout d’une demi-heure, nous le trouvons entrain de dormir sous une terrasse ombragée du camping.

Avant de quitter FOUM ZGUID, nous passons à la coopérative des Tapis. Celle-ci étant fermée, nous poursuivons notre chemin.

A la sortie de TISSINT, une petite pause aux cascades d’ATIQ.

Le midi, nous nous arrêtons au village de TAGMOUTE. L’ambiance est sereine et nous nous imprégnons de la gentillesse des Marocains.

Tout au long de notre parcours, nous traversons de magnifiques paysages.

1-IMG_3303.JPG

Régions désertiques.


Le Colorado marocain.

1-IMG_3301.JPG

Des couleurs.

1-IMG_3295.JPG

Un village niché au pied d'une montagne qui parait frippée.

1-IMG_3308.JPG

et des écureuils à chaque virage.

1-IMG_3312.JPG

La région semble déserte.

A deux reprises, nous prenons des autostoppeurs. Le premier, un jeune maitre d’école dans un petit village perdu et qui retourne chez lui à Agadir (environ 180 km) pour le WE. Le 2ème, plus âgé ne parle pas bien le français.

A TAFRAOUTE, nous choisissons le camping « les 3 palmiers » ombragé et situé proche du centre ville.

Bilan :
Belle journée : 30° au levé, 35° l'après midi et 27° en soirée.
Grosse étape : 330km. Parcouru au Maroc : 3070 km.

Tafraoute -> Tiznit -> Agadir

Samedi 26 mai

TAFRAOUTE capitale de la babouche.

Les babouches sont fabriquées dans des petites boutiques/ateliers d’environ 10 m². Les modèles et couleurs ne diffèrent pas d’une boutique à l’autre.

Le midi, un petit resto conseillé par le guide du routard, nous y mangeons un couscous. (10 € pour nous 2 avec eau et thé à la menthe).

Retour au camping dans l’après midi.

1-IMG_3320.JPG

Dimanche 27 mai

TAFRAOUTE -> Gorges d’AIT MANSOUR -> TIZNIT

Dans les gorges, nous traversons une superbe palmeraie.




1-IMG_3328.JPG

Une chèvre faisant une via ferrata

1-IMG_3340.JPG

1-IMG_3348.JPG

1-IMG_3373.JPG

Sur le retour et avant de quitter la palmeraie, nous nous arrêtons pour manger sur un petit parking à l’ombre des palmiers. Un gardien surveille l’endroit 24h/24 et nous propose de passer la nuit. Un camping-car allemand est déjà installé. Nous le remercions et reprenons notre route vers Tiznit.


A la sortie des gorges, inquiétude, un voyant rouge vient de s’allumer au tableau de bord.
De retour à Tafraoute situé à 10km, nous faisons le plein de gasoil et consultons la notice d’entretien du fourgon. Verdict : défaut des injecteurs. Le concessionnaire Fiat le plus près se situe à Agadir (130 km)

Nous trouvons un garagiste ouvert le dimanche. Il essai de dévisser le filtre à gasoil et en profite au passage pour casser le support du filtre à air. Il tourne et vire jusqu’au moment ou il met le moteur en marche. Le défaut a disparu. Pour lui, c’est réparé.

La facture : 250 Dh, à voir notre étonnement, il redescend aussitôt à 150 Dh.

Nous repartons et 500m plus loin, le voyant se rallume. Nous retournons au garage car 150Dh juste pour casser le support du filtre à air !!!

Cette fois, avec l’aide d’un marteau, il dévisse le cache du filtre à gasoil et nous indique de l’eau dans le gasoil.

Nous apprenons que dans le sud du Maroc, il faut rester très vigilant du au trafic de gasoil de mauvaise qualité avec l’Algérie et l’ajout d’eau dans le gasoil. Pourtant, notre plein incriminé provient d’une station Afriquia à Taourirt (à côte d’Ouarzazate).

Le garagiste achète un litre d’huile à salade dans la boutique d’en face et en verse la moitié dans le filtre à gasoil. Sa prestation s’arrêtera là tout en lui réglant 20 Dh supplémentaire.

Nous retournons au camping les 3 palmiers avec le défaut toujours présent. Je demande au gérant l’adresse d’un bon mécano à Tafraoute. Coup fil à un copain à lui, mécano chez Scania. Celui-ci se pointe 3h plus tard, à la tombée de la nuit. Entre temps, le défaut a disparu. Pour lui, je peux rouler tranquillement jusqu’à Agadir. Il nous fait le plan pour se rendre chez le concessionnaire fiat.

Bilan :
Etape :93km . Parcouru au Maroc : 3163km

Lundi 28 mai

TAFRAOUTE -> TIZNIT -> et peut être AGADIR

Nous reprenons la route en surveillant le voyant. Il ne s’allumera pas jusqu’à Tiznit.

Nous faisons étape au camping « International municipal » situé aux abords de la medina.
Un peu plus de camping-caristes.

Ballade dans la Médina et la ville où nous pouvons flâner sans être importunés.

En fin de journée, nous faisons réaliser une peinture sur la porte arrière du fourgon par un artiste local (30€).

1-IMG_3406.JPG

Les températures ont chuté à tel point qu’en soirée nous mettons une petite laine.

Bilan :
Etape de 107 km . Parcouru au Maroc : 3270km

Agadir -> Imourane

Mardi 29 mai

TZNIT -> AGADIR

Environ 30km avant Agadir, le voyant défaut injecteurs se rallume. Quelques courses au magasin Marjane et nous nous rendons chez Fiat. Le diagnostic électronique indique un défaut sur l’injecteur n°2.

D’après le chef d’atelier, nous risquons de casser le moteur.

Après le démontage des injecteurs et un test de ceux-ci, le chef d’atelier nous annonce que 3 injecteurs sur 4 sont défectueux. Il nous propose l’échange standard des 4 injecteurs pour 900€.

Vu l’heure, il nous promet le fourgon prêt pour le lendemain 10h.

Nous nous installons pour passer la nuit dans la cour du garage.

1-IMG_3402.JPG

En soirée, nous appelons Mohamed et nous lui racontons nos problèmes. Mohamed contacte un ami à mondial-assistance. Celui-ci nous conseille de contacter Europe-assistance de la Macif, notre assureur.
Nous suivons son conseil et sommes mis en contact avec un correspondant basé à Casablanca. Il nous informe qu’il prendra contact avec le garage le lendemain matin.

Bilan:
Etape : 140km . Parcouru au Maroc : 3410km.

Mercredi 30 mai

A 10h, ne voyant personne, nous allons à la rencontre du chef d’atelier. Il nous informe qu’Europe assistance l’a contacté et il attend les injecteurs. Le sourire de la veille a disparu.

14h, nous retournons aux nouvelles. Une personne nous annonce la livraison des injecteurs pour 14h30.

16h, Appel d’Europe assistance. Le chef d’atelier nous informe qu’ils sont en train de tester les injecteurs et nous demande si nous n'avons besoin de rien.

Un doute nous envahi. Avant l’intervention d’Europe assistance, le fourgon était prêt à 10h. Quels injecteurs auraient été mis en place ? Les injecteurs étaient ils vraiment HS ?

18h, toujours rien.

18h25 espoir! Un mécano ouvre le capot moteur, commence à nettoyer l'emplacement des injecteurs puis disparaît. Il est 18h30., la fin de travail. J'irai moi même fermer le capot.

Notre 2ème nuit au garage.

Jeudi 31 mai

AGADIR -> IMOURANE

A 10h, un peu de mauvaise humeur, nous partons aux nouvelles. Le chef d'atelier nous informe la livraison des pièces provenant de Casablanca pour 12h. Nous lui faisons part de notre étonnement sur le délai.

Ses explications sont un peu confuses :
_ Il faut envoyer les pièces HS avant de recevoir les pièces de rechange.
_ il faut payer les pièces avant d’en prendre livraison.

Nous restons perplexes par ce manque de confiance entre eux. Nous sommes pourtant chez un concessionnaire Fiat.

13h, les injecteurs sont la !!! Mais d’abord le casse croute.

Le fourgon sera prêt à 15h30. Un nouveau filtre de gasoil est mis en place. J’apprendrais plus tard qu’il fallait commencer par ça avant de changer les injecteurs.

Le paiement : on nous réclame la moitié en espèces et l’autre moitié en carte bleu. Ils ne prennent pas de chèque.

Accompagné d’un mécano, nous partons dans le centre ville d’Agadir pour retirer 4000 Dh dans un distributeur (le maximum disponible par jour). Retour au garage. Nous présentons notre carte bleue pour le paiement des 5800Dh restant. Le chef d’atelier nous informe qu’il ne peut pas dépasser 5000 Dh en carte bleue. Nous redonnons 800 Dh en espèces et nous représentons notre carte bleue. Et la, il nous annonce froidement qu’il n’a pas d’appareil pour le paiement par carte bleue… !

Il faut traverser Agadir pour se rendre dans un ancien hall d’exposition abandonné où se trouve à l’étage un petit bureau. Une personne présente sort une ancienne machine à « repasser » carte bleue. Nous restons très vigilants à l’opération car la confiance n’y est plus. Retour au garage pour déposer le mécano.

Nous cherchons un endroit afin de décompresser. Ce sera le camping « Atlantica park » (115Dh la nuit) à Imourane au nord d’Agadir et à 500m de la plage.


Bilan :
Etape 76km. Distance parcourue au Maroc : 3480km

Imourane -> Essaouira -> Safi

Vendredi1 juin



Journée repos.

Belle plage de sable fin mais il faut faire attention aux crottes des dromadaires qui sont là pour la ballade des touristes.


Il fait 30° avec un peu de vent.

Samedi 2 juin

IMOURANE -> ESSAOUIRA

Nous stationnons au port juste devant les petits restos dédiés aux poissons grillés.



Ballade sur les remparts appelés Le St Malo Marocain


Puis la médina



Chez le réparateur de vélo


En fin d’après midi, nous passons devant le camping à la sortie d’Essaouira. Personne, nous décidons d’aller au camping « Le calme » (90 Dh la nuit) situé à 23km dans les terres. Etant plus coté, nous espérons y trouver un peu de monde. Ça sera 2 camping-cars.

Bilan :
Etape : 172km. Total au Maroc : 3653km

Dimanche 3 juin

ESSAOUIRA -> SAFI

Au moment de quitter le camping, la responsable nous demande un service : son employée vient de se bruler avec la cuisinière. Par chance, nous avons des compresses pour les brulures et de la Biafine. Isabelle lui prodigue les premiers soins et nous leur laissons le reste des compresses ainsi que le tube de biafine.

Sur la route, nous tombons sur un grand marché. Nous y faisons une halte.



A un stand, nous achetons 1kg de tomates, 2 kg d’oranges et 500g de prunes pour … 8 Dh (à peine 0,8€). Nous lui laissons 10 Dh.



Les 4*4 berbères, très prisés dans cette région

1-IMG_3417.JPG


1-IMG_3429.JPG

Nous nous rendons directement au camping International de Safi (90 Dh la nuit).

Il n'y a pas pas que les enfants qui viennent quémander !


Le soir du camping, nous avons une superbe vue sur Safi.

1-IMG_3435.JPG

Bilan :
Toujours du vent et même température.
Etape : 163km. Total au Maroc : 3816km

Safi -> Marrakech

Lundi 4 juin



SAFI

Capitale de la poterie de tajines

Nous passons la matinée dans la colline des potiers%%




et une petite ballade dans la Medina.


Nous sommes stationnés juste à coté d’un petit resto "Chez Hosni" conseillé par le guide du routard. Nous en profitons pour y manger un excellent tajine au poulet


et pour le dessert, un tajine de fruit, invention du restaurateur (14€ pour 2).


Mardi 5 juin

SAFI -> MARRAKECH

Vers 15h, nous partons pour Marrakech.

Etape au camping Le relais à Marrakech.

Bilan : Plus chaud à Marrakech. Le thermomètre indique 37°. Etape de 155km. Total au Maroc 3971km. )

Marrakech

Mercredi 6 juin

Le matin ravitaillement au Marjane (Auchan marocain) et l'après midi, Mohamed nous fait découvrir son quartier.

Un cheval égaré .


En fin d'après midi, nous faisons la connaissance de Colette, belle-sœur de Mohamed qui nous invite à prendre un verre dans sa Riad aux abords de la Médina. Nous passons un bon moment ensemble.

Le retour au camping à la tombée de la nuit s'avère assez difficile. Les rues sont mal éclairées, la majorité des engins à 2 roues n'ont pas d’éclairage, les piétons traversent dans tous les sens et nous nous égarons. Nous mettrons 4 fois plus de temps pour rentrer.

Jeudi 7 juin

Repos au camping où nous profitons de la piscine.



Camping-cars pour baroudeurs


Des panneaux solaires sont intégrés dans le couvercle de la tente de toit..

Vendredi 8 juin

MARRAKECH

Nous passons la matinée à la mise à jour du blog. Un curieux vient voir ce que nous faisons.


L'après midi est consacrée à faire du lèche vitrines dans le centre ville de Marrakech

C'est bien fatigués, que nous rentrons au camping avec un peu plus de fraîcheur que d'habitude.

dimanche 13 mai 2012

Marrakech

Samedi 9 juin

Petit problème au lever, nous n’avons plus de distribution d’eau pour les sanitaires du fourgon Démontage de la pompe immergée. L’axe de celle ci est cassé. Ça sera système D jusqu’au retour en France. Au Maroc, il n’ya pas encore des boutiques dédiées aux pièces de rechange pour camping car.

L’après midi, nous visitons le jardin de Majorelle.


Le fourgon étant stationné à l’ombre et dans un quartier calme, nous partons à pied flâner au hasard des rues qui nous amènerons sur la place des Ferblantiers. Nous en profitons pour acheter quelques gâteaux marocains, à savourer tranquillement une fois rentrés au camping.

Tranquillement installés à une terrasse savourant un jus d’orange bien frais, nous sommes accostés par un français qui nous demande si nous sommes français. Et oui comme vous.

A notre grande surprise, il nous propose d’assister gratuitement au gala de clôture du festival du rire de Marrakech au palais Badi organisé par Jamel Debbouze. La seule condition est d’être figurant pour l’arrivée des artistes à 19h et servira de générique lors de la retransmission télévisée en septembre sur M6.

Omar Sy
1-IMG_3568.JPG

Pascal Obispo
1-IMG_3587.JPG

Le spectacle commence à 21h30 et nous n’avons pas mangé. Nous attaquons les petits gâteaux marocains à base d’amandes.

1-IMG_3622.JPG

Très belle soirée, dans un décor magnifique au palais Badi. La fin du spectacle est prévue pour 23h30 mais se terminera à 0h30. Nous avons une petite inquiétude : le camping sera-t-il encore ouvert à notre arrivée.

A la sortie, c’est la ruée vers les taxis. Nous décidons de commencer à marcher vers le jardin de Majorelle où se trouve le fourgon. Nous demandons la bonne direction à un policier. Une demi-heure à pied. Il nous conseil de prendre un taxi. Nous acceptons. Le policier arrête le premier taxi qui passe. Déjà un client à bord. Quelques mots entre le policier et le chauffeur de taxi. Et le taxi nous emmène directement au fourgon pour à peine 3€ à une heure du matin.

Un des points forts constatés à plusieurs reprises lors de notre séjour au Maroc est le comportement du policier envers les touristes : toujours le sourire, aimable, compréhensible et serviable.

1h30 du matin, le camping est ouvert. Au passage, un petit signe au gardien. Et un petit casse croute avant de se coucher.

Dimanche 10 juin

Vu l’heure tardive auquel nous nous sommes couchés, nous restons cool au camping : sieste, piscine, jacuzzi, …

Lundi 11 juin

Vallée de l’OURIKA

Dans la matinée, nous partons pour une ballade dans la vallée de l’Ourika. Nous grimpons jusqu’au village d’Oukaimeden, petite station de ski. La route ne va pas plus loin.

1-IMG_3632.JPG

1-IMG_3643.JPG

1-IMG_3685.JPG

Tout le long de la route, nous découvrons de magnifiques petits villages accrochés à la montagne.

1-IMG_3635.JPG

Quelques achats chez des pépiniéristes et artisans en fer forgé.

Nous retrouvons Mohamed à son QJ le temps de prendre un verre ensemble et de voir la fin du match France/Angleterre.

Mardi 12 juin

Le matin, nous commandons au restaurant du camping un couscous royal pour le soir.

Saïd nous appelle pour se voir dans la journée. Rendez vous est pris pour se retrouver à midi. Nous avons le plaisir de faire la connaissance de la femme et des enfants de Said. Ils nous invitent à venir prendre le thé chez eux. Nous acceptons avec joie.


L’abonnement d’un mois de notre clé internet wifi au Maroc vient d’expirer.

mercredi 9 mai 2012

Le retour !

Prévision pour notre retour :

Mercredi 13 juin

Dernière journée à MARRAKECH

Le matin : ravitaillement et plein de carburant au Marjane.

L’après midi : derniers achats souvenirs.

Notre neveu Vincent arrive l’après midi pour un séjour à Marrakech. Nous irons le retrouver vers 18h à son hôtel. Ensuite, un petit resto typique ensemble.

jeudi 14 juin

Départ pour une étape à Rabat.

Vendredi 15 juin

Direction Ceuta pour embarquer dans la soirée pour rejoindre Algesiras en Espagne.

Samedi 16 et dimanche 17 juin

Etape à Séville, Andalousie.

Lundi 18 juin

Direction Bayonne, la France.

Mardi 19 juin

Retour à Mulsanne